C'est le remue-ménage !

Publié le : 08/10/2015 20:53:20
Catégories : Dans les coulisses

A l'ouverture de ce blog, je vous expliquais ma décision de changer de vie et mes nouveaux projets, essentiellement professionnels. A la fin du mois d'octobre, mes plans vont commencer à se concrétiser de manière irrémédiable car je fermerai définitivement la porte de mon travail en institution médico-sociale. Même si c'est pour être plus heureuse, cela ne se fait pas sans douleur car, après 7 ans, on laisse forcément derrière soi des rêves, des gens, des espoirs, des souvenirs ... et surtout des regrets de ne pas avoir été en position de changer certaines choses. Il faut l'avouer, beaucoup de colère aussi ... y avoir cru, s'être investie ... pour se rendre compte qu'au final, l'institution n'attend pas grand chose de nous (si ce n'est d'adoucir la souffrance qu'elle-même inflige aux plus fragiles) De la honte souvent, de n'avoir pas pu empêcher certaines choses, de n'avoir pas su réagir suffisamment vite à certaines paroles, de ne pas avoir su trouver les moyens de condamner la bêtise et la méchanceté. De la peur, d'oublier ce que j'ai vu et ce qui m'a révolté. De la mauvaise conscience, de se dire que je joue l'enfant gâtée alors que j'ai eu la chance de trouver à 25 ans un CDI près de chez moi. De la confiance, parce qu'il faut, dans certaines circonstances, faire l'Eloge de la Fuite ... et que je suis certaine d'avoir plus d'énergie pour changer au moins un peu les choses, de l'extérieur.

nouvelle vie en cours de téléchargement

Voilà, je me suis un peu lâchée ... je voulais au départ écrire ce billet pour vous expliquer mon absence temporaire de la blogosphère. Changer de vie demande du temps et de l'organisation, et je n'ai malheureusement pas beaucoup de temps à consacrer à la visite de vos blogs. J'en suis d'autant plus désolée que les messages laissés ici par certaines d'entre vous m'ont beaucoup touchés (Trotte et Pelote notamment, qui, je pense, vit des moments similaires). Je suis impatiente de démarrer un nouveau chapitre  !

Prenez bien soin de vous,

Caroline

Partager ce contenu